Bienvenue au Château de Lerse

situé au coeur du vignoble de Cognac
Le château est situé à 6 kms au sud de Blanzac-Porcheresse sur la D10 en direction de Montmoreau St Cybard, à 30mns d'Angoulême. Les propriétaires, Roel et Mic, Belges Flamands, vous ouvrent les portes de leur demeure du 15ème siècle, comprenant 5 chambres très confortables et un gîte pour 6 personnes. Vous serez accueillis par Joss et Karine, régisseurs du domaine. Vous pourrez profiter des chambres et des salons, des terrasses et du charme de la campagne et vous promener en toute sérénité dans la propriété de 105 hectares.

Bienvenue au Château de Lerse

un peu d'histoire :

Le château de Lerse
Le château a été construit en 1410 par le seigneur de Lerse, en carré comme une petite place-forte, et est resté en propre dans la même famille. Les coquilles Saint Jacques, ciselées des deux côtés de la porte, témoignent que le château se trouvait sur la route de St. Jacques de Compostelle et accueillait les pèlerins.
L'ensemble se situe au milieu de 105 hectares, dont 1/3 de forêts, 1/3 de champs et 1/3 de prairies pour le besoin des vaches.

La particularité de ce château est d'avoir toujours appartenu à la même famille du XVe au XXe siècle. Souvent transmis par la descendance féminine, divers noms se rattachent à son histoire : les Dexmier de L'Herse au XVe siècle, les Lubersac aux XVIe et XVII' siècles, les Des Gentils aux XVIII et XIXe siècles et les Lafargue au XXe siècle.
En 1761, Pierre Bourderon lève le plan du Logis Noble de L'Herse y compris la métairie et jardin. Ce plan, conservé au château, nous montre les trois bâtiments toujours existants, plus un quatrième, disparu, finissant de clore la cour.
Le principal corps de logis est flanqué de deux tours couvertes en poivrière. Il a perdu sa haute couverture en tiers-point, remplacée sur une partie par un toit à la Mansart et sur le reste par une couverture à deux pentes. Au premier étage, on voit encore une baie avec traverse et appui saillant mouluré. L'ancien portail d'entrée dans la cour s'ouvre dans un bâtiment situé à l'est. La porte en arc surbaissé est surmontée de mâchicoulis et était défendu par des bouches à couleuvrines disposées latéralement.
La fuie, figurant sur le plan à l'extrémité sud-est du jardin à la française, existe encore en bordure de l'allée menant au château.

un peu d'histoire :



situé à Pérignac